Infos du mardi 5 mai

Bonjour à chacun et chacune,
 
 
La Caravane MJC vous propose Les Idées viennent en mangeant, l’appétit vient en parlant !, le vendredi 22 mai 2020 à 20h00 sur le thème de l’école à la maison. Comment nous transformons-nous en professeur ? comment associer télétravail et télé-école ? Qu’est-ce que ça change dans nos relations avec nos enfants ?
 
Pour préparer cette soirée, nous vous proposons :
– De vous inscrire à l’adresse : directionmjc@caravanemjc.com
– De proposer des supports à la réflexion à cette même adresse (si vous le souhaitez !): expériences, articles, textes, vidéos, photos… qui seront diffusés à l’ensemble des participants avant la soirée,
– Le soir même de rejoindre le groupe (un lien internet vous sera communiqué avant le début de la soirée !)
 
 

– N’hésitez pas à témoigner de vos initiatives et de votre perception de ce confinement avec des photos, des anecdotes, des témoignages :  directionmjc@caravanemjc.com

 
– Si vous souhaitez agir bénévolement, un dispositif est institué dans le cadre de la   Réserve Civique, ouvert à tous les citoyens français   jeveuxaider.gouv.fr
Plus localement, vous pouvez signaler toute demande auprès du CCAS de Servon sur Vilaine par téléphone au 06 23 41 24 16 ou par mail population@ville-servonsurvilaine.fr
 
 
– La proposition de Jean-Yves,  ‘le potager au naturel !’, est toujours d’actualité et le groupe est déjà composé d’une petite dizaine de personnes ! N’hésitez pas à les rejoindre… pour s’inscrire, envoyez un message par whatsapp ou par SMS : Jean-Yves Lehuger 06 64 88 01 34.
 
 
L’édition du festival Vagabondages et Compagnie 2020 est annulée ! Mais nous proposons aux artistes de reporter leurs prestations sur la saison 2020/2021. Nous avons donc décidé de vous faire découvrir, chaque semaine, la programmation de la prochaine saison. Aujourd’hui TEKEMAT programmé le vendredi 18 septembre à 20h00 pour l’ouverture de saison. Bonne écoute !

https://www.youtube.com/watch?v=Yzs191eP13A

 
 
La Caravane MJC a également décidé de donner la parole aux commerçants de Servon sur Vilaine, sur leurs ressentis de ce confinement. cette semaine, nous remercions Arnaud de NONOMIAM pour sa collaboration:
 
Vous êtes en plein service, un samedi soir et votre téléphone vibre a plusieurs reprises dans votre poche… Et là c’est la découverte des messages qui vous préviennent que la fermeture est prévue pour ce même soir…
 

Stress, panique, réflexions sur tout… Compassion des clients presents, encouragements à tout va sur les réseaux sociaux…etc, puis la fermeture vient : la marchandise en frais va faire office de stock familial et redistribuée au salarié et quelques amis. J’en ai appris énormément pendant cette période très difficile. Première satisfaction : du temps avec mes enfants ! Et à la maison, quel bonheur. Comme quoi, 10 années de privation de temps chez soi font réfléchir !!

 
Et puis on regarde sans arrêt les informations. On observe tellement d’incompréhensions de notre gouvernement. On se renseigne. On traque la moindre info du comptable, de la banque, de l’assurance, des charges… Et on commence a faire des calculs : madame c’est encore pire que moi. On relativise, les autres pays ?  les autres corps de métier ?
 
Ceux qui travaillent et qui n’ont pas le choix… On fait une cagnotte leetchi pour faire une soirée offerte à tout le personnel médical et paramédical…
On cherche des solutions, on s’en veut de pas cotiser 300 euros plutôt que 70 pour perte d’exploitation. Malgré qu’elle ne soit pas prise en charge, on regrette certains investissements…
 
On cogite sans arrêt et tout le monde est aux abonnés absents, on relance, on crie au scandale parce que 1.24% de trop en chiffre d’affaire au mois de mars pour tenter une prime de 1500 euros.
 
On vend des trucs sur facebook, on vend sa moto, on vide les garages pour le bon coin, pourquoi avoir hypothéqué les murs du restaurant, que se passe-t-il si je payes pas mes traites ? Du coup on s’en sort, mais a quel prix ? Quelle fragilité pour une mini entreprise malgré les 10 ans d ancienneté !
 
Mais quel soulagement que cette solidarité locale et extra locale ! On joue le jeu me disent et redisent tous ces clients!!!! Quels beaux soutiens de toutes ces personnes ! Du baume au coeur, du moral qui remonte… J e réponds à des amis qui ont tout perdu. J’observe les disparités sociales de ceux qui pleurent avec une porsche cayenne près de la 2ème bmw dans le garage, et d’autres qui ne laissent rien paraître alors que leur structure est en redressement sans accord de prêts et j’en passe, beaucoup d’humilité observée en cette période où tout le monde tire la couette de son côté…
 
Mais heureux, comparaison avec des amis dans un 30 mètres carré au 7 ème à Paris sans ascenseur, observation de la haine déferlante sur les réseaux sociaux, des critiques, du racisme parisien breton, des horreurs envers des infirmières et autres, des heures de bouchons pour un burger ou les emballages coûtent plus cher que la nourriture elle même… Un retour au local pour l’alimentaire peut être…
 
J’ai arrêté les informations, quel bien d’ailleurs et toujours les pensées vers ceux qui n’ont rien, qui perdent tout… et l’après, que va-t’il se passer et comment ???? Finalité malgré des soucis qui ne sont que matériel, la santé… Au final une période bénéfique sur beaucoup de points humains…

Bonne semaine et prenez soin de vous !